HOMMES : 4 astuces pour la prévention des fuites urinaires

Vous avez peut-être dans votre entourage un homme qui a des soucis de prostate et peut-être de fuites urinaires. En prévention, vous pouvez vous demander ce qu’il est possible de faire de votre côté.  

Tout d’abord, il est indispensable de comprendre le fonctionnement de cet organe et l’impact qu’il a. Tout vous est expliqué dans cet article : Les fuites urinaires chez l’homme. 

Même si une hypertrophie de la prostate est quasiment inévitable, il existe tout de même de bonnes habitudes à mettre en place pour mettre toutes les chances de son côté pour éviter les fuites urinaires. 

Voici les 4 astuces qui vous permettront de prendre soin de vous et de votre prostate :  

ASTUCE N°1 : Intégrer les graines de courges dans votre alimentation 

La Commission Européenne et l’Organisation Mondiale de la Santé ont mis en avant les effets positifs des graines de courges dans la prévention et l’amélioration des troubles de la prostate.  

Prenez l’habitude de manger 1 cuillère à soupe de graines de courge tous les matins au petit-déjeuner. Il est important de bien les mâcher ou alors on peut les concasser grossièrement juste avant de les manger.  

Il faut les acheter nature, c’est à dire non salées, non grillées, pour qu’elles conservent tous leurs bienfaits. Vous pouvez en trouver dans tous les magasins bio ou en ligne (prix au kilo d’environ 10€).

N’hésitez pas aussi à en ajouter dans vos plats, salades, soupes, yaourts… Cela ajoute un petit croustillant bon pour votre corps.

Elles sont également délicieuses en apéritif : Que du positif dans les graines de courge !

ASTUCE N°2 : Faire pipi assis  

Plusieurs équipes médicales se sont penchées sur la question de savoir si la position lors de la miction (action de faire pipi) aurait un impact sur la prostate.  

Il a été mis en avant que lorsqu’un homme urine debout il y a flot d’urine turbulent qui amènerait des problèmes de prostate. Cette turbulence ne se crée pas lorsque l’homme urine assis.  

Une équipe d’urologues hollandais1 a montré que le fait d’uriner assis pour les hommes ayant déjà des problèmes prostatiques aiderait à mieux vider la vessie et ainsi éviter les fuites urinaires. Ceci s’expliquerait par un meilleur relâchement des muscles pelviens (et oui, les hommes aussi ont un périnée !) et une plus grande détente générale favorisant ainsi une vidange plus performante de la vessie. 

Les recherches sont toujours en cours sur ce sujet. En attendant d’avoir des réponses plus précises, considérez de vous s’assoir la prochaine fois que vous urinerez et profitez de ce moment pour vous détendre ! 

ASTUCE N°3 : Se diriger vers une alimentation riche en fruits et légumes 

Votre alimentation joue un rôle primordial pour une bonne santé en général et pour la prostate en particulier.  

Une étude américaine a montré qu’une alimentation pauvre en “mauvais “ gras et en viande rouge mais riche en protéines et légumes réduirait le risque de développer les symptômes liés à une hypertrophie bénigne de la prostate2.  

Vous pouvez consulter la page de la Fédération Française de Cardiologie avec des informations sur les bons et les mauvais gras. 

Il est mis en avant également dans une autre étude l’importance d’une alimentation riche en fibres : intégrer des céréales complètes, des fruits et des légumes.  

Assiette végétarienne avocat betterave carottes salade galettes
Crédit image : Green Kitchen Stories

Il est donc très important que les fruits et les légumes soient au cœur de votre alimentation. 

Privilégiez également les aliments non transformés industriellement et de préférence issus de l’agriculture biologique.  

L’idée n’est pas de vous dire de modifier d’un coup votre alimentation mais plutôt de prendre conscience de vos habitudes : Viande à tous les repas ? Peu de fruits ? Toujours les mêmes légumes au menu ? Beaucoup de féculents ?

Vous trouverez des idées pour intégrer pas à pas une alimentation saine dans vos habitudes dans notre article : 3 premières étapes pour une alimentation plus saine

ASTUCE N°4 : Pratiquer une activité sportive

Plusieurs études ont mis en avant que l’activité physique a un impact positif sur le développement de l’hypertrophie de la prostate et les symptômes associés3. En effet, une activité quotidienne participe à une croissance moins rapide des cellules de la prostate4.

homme sénior faisant du vélo dans la forêt

Privilégiez 30 min d’activité par jour (marche, jardinage, vélo,…) plutôt qu’un effort intense une fois par semaine.

La régularité et une activité que vous faites avec plaisir au quotidien sont excellentes pour votre prostate et votre santé en général. 

Sources :

1 : De Jong Y. et al. Urinating standing versus sitting: position is of influence in men with prostateenlargement. A systematic review and meta analysis. PLoS One. 2014 Jul 22;9(7):e101320. doi: 10.1371/journal.pone.0101320. eCollection 2014.

2 : Kristal AR, et. Al. Dietary patterns, supplement use, and the risk of symptomatic benign prostatic hyperplasia: results from the prostate cancer prevention trial. Am J Epidemiol. 2008 Apr 15. 167(8):925-34 

3 : Sea J. et. Al. Review of exercise and the risk of benign prostatic hyperplasia. Phys Sportsmed. 2009 Dec;37(4):75-83 

:  Barnard RJ, et. Al. Benign prostatic hyperplasia: does lifestyle play a role? Phys Sportsmed. 2009 Dec;37(4):141-6. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer